pilote


pilote

pilote [ pilɔt ] n.
• 1484; pilot 1339; it. piloto, gr. byzant. pêdôtês, de pêdon « gouvernail »
I
1Vx Personne qui dirige un navire.
Mod. Marin autorisé à assister les capitaines dans la manœuvre et la conduite des navires, à l'intérieur des ports ou dans les parages difficiles. Les pilotes du canal de Suez. « On débarque le pilote [...] il salue de la main le navire affranchi » (Claudel). lamaneur. En appos. Bateau-pilote, qui ouvre la voie à un navire.
2(1911) Personne qui conduit un avion, un aéronef. aviateur. Pilote de ligne, sur les lignes commerciales. Pilote de chasse, d'un avion de chasse. Pilote d'essai : spécialiste de l'essai en vol des nouveaux appareils. Second pilote d'un appareil. copilote. Brevet, licence de pilote. La célèbre pilote Hélène Boucher. N. m. Pilote automatique : dispositif assurant le pilotage sans intervention de l'équipage. — Par anal. Le pilote d'un char, d'une voiture de course, d'un char à voile, le conducteur. Engin sans pilote. autopropulsé. Par ext. N. m. Organe comportant les circuits de commande, dans un système automatique.
3Fig. Personne qui en guide une autre. cicérone, guide. Je te servirai de pilote. 2. piloter (2o).
4 N. m. (1671) Pilote, ou plus cour. poisson-pilote : poisson osseux des mers chaudes et tempérées, qui accompagne les navires et les requins qu'il semble guider. Des poissons-pilotes.
5 N. m. Prototype d'une émission de télévision. Une « série qui ne dépasse pas le stade du pilote » (Libération, 1995).
6 N. m. Inform. Logiciel permettant de contrôler un périphérique. 1. driver. Pilote d'imprimante.
II(d'apr. bateau-pilote) En appos. Qui ouvre la voie, peut servir d'exemple, qui utilise de nouvelles méthodes et constitue un champ d'expérimentation. Classe-pilote, industrie-pilote. Ferme-pilote. expérimental, modèle. Adjt Jouer un rôle pilote. Des « équipements culturels pilotes » (Le Monde, 1964).

pilote nom masculin (italien pilota, variante de pedota, du grec byzantin pêdotês, du grec classique pêdon, gouvernail) Spécialiste, commissionné par l'État, dont la présence à bord est nécessaire pour guider le navire à l'entrée et à la sortie des ports ou des rivières. Personne à qui sont confiées la manœuvre et la conduite d'un aéronef, d'un hélicoptère. Personne qui conduit une voiture de course. Personne qui guide quelqu'un dans un endroit. Littéraire. Personne qui dirige un groupe, un pays. En apposition à un nom, désigne ce qui sert de modèle expérimental ou d'exemple : Classe pilote. Chemin de fer Agent de conduite chargé d'accompagner un autre agent de conduite ne connaissant pas la ligne sur laquelle circule son train. Marine Synonyme de bateau-pilote. Usinage Partie d'un outil de révolution (alésoir, fraise à lamer, lame) précédant les arêtes coupantes et servant à assurer le centrage de l'outil. ● pilote (difficultés) nom masculin (italien pilota, variante de pedota, du grec byzantin pêdotês, du grec classique pêdon, gouvernail) Orthographe Sans trait d'union en emploi épithète (une expérience pilote, un centre pilote, une région pilote), sauf dans classe-pilote, expression passée dans l'usage, qui peut s'écrire avec ou sans trait d'union. - Plur. : des expériences pilotes, des centres pilotes, etc. ; des classes-pilotes ou des classes pilotes. ● pilote (expressions) nom masculin (italien pilota, variante de pedota, du grec byzantin pêdotês, du grec classique pêdon, gouvernail) Pilote automatique, dispositif, généralement gyroscopique, permettant la manœuvre et la navigation d'un aéronef sans intervention de l'équipage. Pilote d'essai, pilote chargé de la vérification des performances et du comportement d'un nouvel aéronef. Pilote de ligne, pilote chargé de la conduite d'un avion sur une ligne commerciale. Fil pilote, conducteur auxiliaire destiné aux mesures, aux commandes, aux protections, à la télécommunication, etc., dans un réseau électrique. Pilote automatique, dispositif mécanique ou électronique destiné à assurer à un navire la conservation d'un cap fixé sans intervention humaine. Pilote d'émetteur, synonyme de maître oscillateur. ● pilote (synonymes) nom masculin (italien pilota, variante de pedota, du grec byzantin pêdotês, du grec classique pêdon, gouvernail) Personne qui guide quelqu'un dans un endroit.
Synonymes :
- cicérone (littéraire)
Littéraire. Personne qui dirige un groupe, un pays.
Synonymes :
- stratège
Télécommunications. Pilote d'émetteur
Synonymes :
- maître oscillateur
Synonymes :
- Marine. bateau-pilote

pilote
n. m.
rI./r
d1./d MAR Celui qui est chargé de diriger un navire dans les passages difficiles, à l'entrée des ports.
d2./d AVIAT Personne qui tient les commandes d'un aéronef. Pilote d'essai. Pilote de ligne.
|| Pilote automatique: dispositif qui corrige automatiquement, par action sur les gouvernes, les mouvements tendant à modifier la stabilité d'un avion (en cap et en altitude), le cap d'un bateau.
d3./d SPORT Spécialiste de la conduite automobile. Pilote de course.
rII./r (En apposition à un subst. et parfois uni à lui par un trait d'union.)
d1./d Bateau-pilote, qui conduit le pilote d'un port à bord du navire qu'il doit guider. Des bateaux-pilotes.
d2./d Poisson pilote ou pilote: poisson perciforme (Naucrates ductor) qui accompagne les requins, les raies, les navires, en quête de la nourriture que ceux-ci abandonnent.
d3./d Fig. Qui s'engage dans une voie nouvelle, à titre expérimental. Classe pilote.

⇒PILOTE, subst. masc.
I. A. MARINE
1. Vieilli. Celui qui manoeuvre, guide un navire. Je crus reconnaître à quelques pas de moi un honnête marin qui était parti comme pilote sur le bâtiment de mon oncle André (NODIER, Fée Miettes, 1831, p.96):
1. Il était pilote né. Le vrai pilote est le marin qui navigue sur le fond plus encore que sur la surface. La vague est un problème extérieur, continuellement compliqué par la configuration sous-marine des lieux où le navire fait route. Il semblait (...) qu'il eût sous la voûte du crâne une carte du fond de la mer.
HUGO, Travaill. mer, 1866, p.76.
Pilote côtier. Celui qui guide le navire le long des côtes, dans les ports. Elle avait envoyé avec le pilote côtier un homme à qui j'ai remis nos papiers (DUMAS père, Monte-Cristo, t.1, 1846, p.10).
Pilote hauturier. Celui qui guide le navire en haute mer. Généralement le navire embarquait un pilote hauturier, spécialisé dans le maniement de l'astrolabe, du quadrant ou de l'arbalète, et capable de faire des relèvements et des calculs —un peu le rôle du «navigateur» actuel (P. ROUSSEAU, Hist. transp., 1961, p.143).
Drap-pilote et, p. ell., pilote. Gros drap très serré initialement destiné à la protection des marins contre les intempéries. (Ds LITTRÉ, GUÉRIN 1892, DG, Lar. Lang. fr.).
2. Marin habilité à assister le capitaine pour guider le navire dans les passages difficiles, à l'entrée ou à la sortie d'un port. Synon. lamaneur. Nous levâmes l'ancre à deux heures. Un pilote nous mit hors du port (CHATEAUBR., Mém., t.2, 1848, p.225):
2. Les pilotes sont nommés et peuvent être révoqués par arrêté du ministre chargé de la marine marchande. Pour être pilote, il faut avoir accompli six années de navigation dans le personnel du pont. Dans les ports importants, les pilotes sont généralement titulaires du brevet de capitaine au long cours (...). Les pilotes sont tenus de se procurer le matériel nécessaire à l'exercice de leurs fonctions: barques, vedettes, parfois vapeurs.
M. BENOIST, PETTIER, Transp. mar., 1961, p.161.
Bateau(-)pilote et, p. ell., pilote. Barque ou bateau qui sert au pilote pour rejoindre le navire qu'il doit guider. Des bateaux pilotes sont ancrés les uns derrière les autres, prêts à repartir pour l'estuaire (MORAND, Londres, 1933, p.314).
3. P. anal. Personne qui guide quelqu'un, qui conduit une communauté. David et toi vous pourriez être d'excellents pilotes pour moi; mais vous n'êtes pas assez forts pour dompter ma faiblesse (BALZAC, Illus. perdues, 1843, p.699). Peut-être avais-je rêvé (ne vous moquez pas...) d'une montée du général de Gaulle et de M. Churchill vers le Soldat inconnu... Il aurait vu, Churchill, ce que l'Angleterre indomptable et son vieux pilote représentent pour notre peuple (MAURIAC, Bâillon dén., 1945, p.415).
B. —1. AVIAT. Personne qui conduit un aéronef; aviateur qui conduit un avion. Pilote d'hélicoptère, de planeur, de dirigeable; premier, second pilote; pilote de l'aviation civile, de guerre; brevet de pilote. Hier, nous avons assisté à la chute d'un Morane désemparé, poursuivi par un Messerschmidt qui (...) l'a tiré par derrière, à bout portant. Le pilote a sauté en parachute à deux cents mètres à peine (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p.286):
3. Quand un jeune pilote se hasarde aux loopings, il verse au-dessus de sa tête, si proches soient-ils, non des obstacles durs dont le moindre l'écraserait, mais des arbres, des murs aussi fluides que dans les rêves.
SAINT-EXUP., Courr. Sud, 1928, p.69.
Pilote automatique. Dispositif qui permet, sans intervention de l'équipage, de maintenir automatiquement un avion dans sa ligne de vol et à une altitude déterminée. (Dict. XXes.).
Pilote de chasse. Pilote qui conduit des avions de chasse. Un détachement de quarante pilotes de chasse français (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p.650).
Pilote d'essai. Pilote qui expérimente en vol les prototypes d'avion. (Dict. XXes.).
Pilote de ligne. Pilote qui conduit les avions des lignes commerciales régulières. Les services que certains pilotes de ligne acceptent parfois de rendre (Le Monde, 18 oct. 1983, p.7, col. 1).
2. AUTOMOB. Personne qui conduit un engin automobile, en particulier une voiture de compétition. Synon. conducteur. Pilote de course, de rallye, de char (d'assaut). Quand le crétinisme arrive à ce point de parler, comme on fait au journal des «hardis pilotes qui ont consacré leur vie au triomphe de la locomotion mécanique» et «dont l'automobile est la vie» (BLOY, Journal, 1903, p.174). Chaque voiture avait, en principe, deux personnes à bord: le pilote et le mécanicien, l'un dirigeant la machine, l'autre procédant aux réparations nécessaires (Jeux et sports, 1967, p.1637).
C.ICHTYOL. Poisson pilote et, p. ell., pilote. Poisson des mers chaudes et tempérées, appartenant à la famille des Acanthoptères, qui accompagne les navires pendant des traversées entières ou les requins et s'abrite à leur ombre. Synon. rémora. 12 novembre (...) Requins, pilotes (...) crustacés en forme de lyre (FREYCINET, Voy. autour du monde, 1826, p.55).
II.En appos. ou en compos.
A. —[Le subst. comp. désigne un inanimé] Ce qui ouvre la voie, sert de référence.
1. CH. DE FER. Locomotive-pilote. Locomotive qui parcourt la voie après des travaux de réparation, ou des changements dans l'ordre des trains pour vérifier si elle est libre. (Dict. XIXe et XXes.).
2. ÉLECTR., RADIO. ,,Se dit 1°) d'une impulsion aisément repérable par sa durée ou sa forme employée par exemple en modulation par impulsions. 2°) d'un montage à cristal piézoélectrique destiné à fournir une fréquence de base dans un émetteur ou autre appareil`` (Électron. 1963-64). Le schéma adopté généralement [pour la modulation dans l'émission radiophonique] est (...) celui d'un circuit pilote (...), stabilisé ou non par quartz (J. MERCIER, Radio-électr., t.1, 1937, p.529). Les électrons en mouvement, étant accompagnés d'une onde pilote, possèdent les propriétés essentielles d'un faisceau lumineux (CAILLÈRE, HÉNIN, Minér. argiles, 1963, p.109):
4. Trois moteurs. Dont deux assurent la rotation de chacun des plateaux porte-bobine [d'un magnétophone à cassettes], par entraînement direct. Et un troisième qui, responsable d'un double cabestan, est asservi à une fréquence pilote et garantit ainsi un nombre de tours-minute absolument immuable.
Le Point, 3 janv. 1977, p.84, col.1.
B. —[Le subst. comp. désigne un inanimé abstr. ou une communauté] Ce qui utilise des méthodes expérimentales, est à la pointe du progrès dans son domaine; ce qui pourra servir de modèle. Ferme-pilote. Quant à la constitution des Établissements Renault en une régie nationale (...), elle a pour conséquence de placer sous la coupe de l'État «l'usine-pilote» par excellence (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p.96). V. firme ex. 2:
5. Il reste bien entendu qu'une des trois périodes du stage devra être accomplie dans des classes pilotes et que les professeurs stagiaires seront associés comme par le passé à la recherche pédagogique qui est effectuée particulièrement dans ces classes.
Encyclop. éduc., 1960, p.375.
TRAV. PUBL. Entreprise pilote.
C.Rare. [Le subst. comp. désigne une pers.] Celui, celle qui expérimente de nouvelles manières de procéder, de nouveaux produits, qui sert de guide. Écrivain-pilote. Adoptée depuis longtemps par la consommatrice pilote qu'est l'Américaine, l'eau de toilette... (Le Monde, 25 mai 1969 ds GILB. 1971).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1339 pilot «celui qui dirige un bateau» (doc. concernant des dépenses faites pour des marins génois ds Actes normands de la Chambre des Comptes sous Philippe de Valois, éd. L. Delisle, p.213) —1641 ds JAL1; b) XIVes. pillote (Rooles d'Oleron ds J.-M. PARDESSUS, Coll. des lois mar. ant. au XVIIIes., t.1, p.348 ds J. FENNIS, La Stolonomie, p.447); 1484 pilote (GARCIE, Le grant Routier d'apr. R. ARVEILLER ds Fr. mod. t.26, p.55); 2. av. 1560 au fig. «celui qui guide une collectivité» ici, à propos du pape Paul IV (J. DU BELLAY, Poésies diverses, XVII, 92 ds OEuvres, éd. H. Chamard, t.5, p.346); 1676 au propre «celui qui sert de guide» (Mme DE SÉVIGNÉ, lettre 19 août ds Corresp., éd. R. Duchêne, t.2, p.374); 3. 1694 «poisson pilote» (CORNEILLE); 4. a) 1782 «celui qui dirige un ballon dirigeable» (Corresp. Métra, 8 mai ds Chansonnier hist. du XVIIIes., p.59 ds ZASTROW, p.305); 1908 «celui qui dirige un avion» (L'Auto, 14 janv., ds PETIOT); b) 1903 «celui qui conduit un véhicule terrestre à moteur» ici, une automobile (BLOY, loc. cit.); 5. 1874 en appos. locomotive pilote (Lar. 19e); 1949 usine pilote (BRUNERIE, Industr. alim., p.172). Empr. à l'ital. piloto «pilote» (dep. XIVes., Fr. da BARBERINO d'apr. DEI), pilota (dep. déb. XVIes., l'ARIOSTE ds TOMM.-BELL.) du lat. médiév. pillottus (att. à Gênes en 1282, v. J. FENNIS, op. cit., p.448), issu, avec changement du en l propre à la prononc. byz. (v. KAHANE Byzanz, 423; pour d'autres explications v. VIDOS, p.534 et J. FENNIS, op. cit., p.449), d'un gr. «pilote», dér. du gr. «gouvernail». L'a. fr. pedot, att. une seule fois (ca 1320, Geste des Chiprois, éd. G. Raynaud, p.199) est empr. à l'ital. pedot(t)o, -a (XIVes. d'apr. DEI), d'un lat. médiév. pedota, issu de . Voir VIDOS, pp.533-535; FEW t.8, pp.147-148a; KAHANE Byzanz; J. FENNIS, op. cit., pp.447-449. Fréq. abs. littér.:627. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 971, b) 809; XXes.: a) 303, b) 1220. Bbg. HOPE 1971, p.47, 149. —QUEM. DDL t.16, 28. — VIDOS 1939, p.26, 49... —WIND 1928, p.98, 136.

pilote [pilɔt] n.
ÉTYM. 1529, pillote, var. pilot, pillot; de l'ital. piloto, pedoto, d'un grec byzantin opêdotês, de pêdon « gouvernail »; P. Guiraud suggère une dérivation de pila « pilier », d'où « jetée » par un verbe roman pilottare.
———
I
1 N. m. Vx. Personne qui dirige un navire. Nautonier, nocher. || Pilote qui gouverne (cit. 1) son navire. || Vaisseau qui obéit à la main du pilote (→ Hippogriffe, cit. 2).REM. De nos jours le capitaine a l'initiative de la conduite du navire et ses ordres sont exécutés par le timonier. — Pilote hauturier, pilote côtier, pilote lamaneur (→ ci-dessous, 2.).
2 « Marin autorisé, dans une zone déterminée, à assister les capitaines dans la manœuvre et la conduite des navires à l'intérieur des ports ou dans les parages difficiles » (Gruss). Lamaneur (→ 1. Patron, cit. 5). || Pilote de mer, de rivière, de port. || Débarquer le pilote avant de prendre le large (→ Larguer, cit. 2).Bateau-pilote : barque, bateau sur lequel le pilote de port va au-devant du navire qu'il doit piloter.Par métaphore. || Le seul pilote capable de trouver la passe (1. Passe, cit. 9) entre les récifs.
Pilote-major : chef des pilotes d'un port de commerce.Chef des pilotes de la Marine nationale.
Dispositif (→ ci-dessous, le sens en aviation). || Pilote automatique.
0.1 Je débranche le pilote automatique et rentre la girouette pendant que Françoise barre de la cabine, capot fermé, assise sur la chaise du poste de pilotage, face à l'arrière (face aux lampes).
Bernard Moitessier, Cap Horn à la voile, p. 185.
3 (1911). Aviateur, aviatrice qui conduit un avion (→ Aviation, cit. 2). || Pilote de l'aviation civile.(1928). || Pilote de ligne, chargé de la conduite d'un avion sur une ligne commerciale. || Premier, second pilote ( Copilote) d'un avion de transport. || Les pilotes d'une compagnie. || Elle est pilote. || Un, une pilote. || Pilote militaire. || Pilote de guerre (titre d'un roman de Saint-Exupéry). || Pilote qui abat des avions ennemis (→ Et, cit. 14). || Pilote de chasse, spécialiste du pilotage des appareils de chasse. || Pilote d'essai, spécialiste de l'essai en vol des nouveaux appareils. || Pilote et ingénieur mécanicien (→ Dispositif, cit. 3). || Formation des pilotes dans les aéro-clubs. || Brevet de pilote. || Le pilote et ses passagers (→ Oxygène, cit. 5).Par ext. Personne qui conduit un planeur, un hélicoptère, un dirigeable, une fusée, etc.
1 Le pilote ne bougea pas. On mettait son moteur en marche. Le pilote allait sentir dans ses épaules, appuyées à l'avion, cet avion vivre.
Saint-Exupéry, Vol de nuit, XXII.
2 L'avion revint, prit son terrain un peu court; le pilote tira sur le manche; l'appareil bondit comme une pierre ricoche, et retomba de tout son poids, brisé.
Malraux, l'Espoir, I, II, III.
Pilote-suicide. Kamikaze.
Pilote automatique, dispositif assurant le pilotage sans intervention de l'équipage. Autopilote.
Par anal. || Le pilote d'un char, d'une voiture de course, le conducteur.
tableau Noms de métiers.
4 (1676). Par métaphore ou fig. Personne qui en guide une autre. || Il vous servira de pilote pour visiter la capitale. Cicérone, guide.
Personne qui dirige une entreprise, une société, un État. || « Pays désemparé (cit. 4) […] sans boussole, sans mâts, sans ancre, sans pilote » (Hugo).
5 (1671). N. m. || Pilote ou (plus cour.) poisson(-)pilote : poisson acanthoptérygien (Sériolidés), scientifiquement appelé Naucrates, qui passait pour conduire les navires, les requins et qui se tient auprès des corps flottants pour s'abriter de la lumière du jour. || Des poissons-pilotes.Poisson(-)pilote : le rémora.
tableau Noms de poissons.
6 N. m. Prototype d'une émission de télévision. || « (…) il prépare pour France-Télévision “un pilote” pour un magazine consacré à l'aventure et à la découverte » (le Monde, 28 avr. 2000, p. 30).
7 N. m. Techn. Organe comportant les circuits de commande, dans un système automatique.Inform. Logiciel permettant de contrôler un périphérique. || Pilote d'imprimante.
———
II (D'après bateau-pilote). Deuxième élément de noms composés, signifiant « qui ouvre, montre la voie », « qui peut servir d'exemple », « qui utilise de nouvelles méthodes et constitue un champ d'expérimentation ». || Locomotive-pilote, qui parcourt la voie pour s'assurer qu'elle est libre après une interruption de trafic. || Onde-pilote : onde radioélectrique émise pour servir de fréquence de référence. || Usine-pilote, destinée à l'essai de fabrications, de méthodes nouvelles. || Classe-pilote, dans laquelle sont expérimentées de nouvelles méthodes d'enseignement. || Industrie-pilote. || Ferme-pilote. || Chantier-pilote.En fonction d'adj. || Jouer un rôle pilote. || Organisateur, réalisateur pilote. || « Des maisons de retraite pilotes » (in Gilbert).
DÉR. 2. Piloter, pilotin.
COMP. Copilote.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pilote — was a French cartoon periodical published from 1959 to 1989. Showcasing most of the major French or Belgian comics talents of its day the magazine introduced major series such as Astérix le Gaulois , Blueberry , Achille Talon , and Valérian et… …   Wikipedia

  • Pilote — war von 1959 bis 1989 ein französisches Jugend Magazin, das viele berühmte Comic Serien, Zeichner und Autoren hervorbrachte. So wurde zum Beispiel Asterix extra für den Start von Pilote entwickelt. Im Magazin wurden auch Geschichten sowie… …   Deutsch Wikipedia

  • pilote — PILOTE. s. m. Celuy qui gouverne, qui conduit un vaisseau, une galere, &c. Un bon Pilote. un mauvais Pilote. un sage Pilote. un Pilote habile. le maistre Pilote. le premier Pilote. le sous Pilote. Sur les galeres on appelle Pilote real, le Pilote …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Pilote — Saltar a navegación, búsqueda Pilote se refiere a: Revista francesa de historietas. Ver Pilote (revista). Tipo de cimentación profunda para construcciones. Ver Pilote (cimentación). Obtenido de Pilote Categoría: Wikipedia:Desambiguación …   Wikipedia Español

  • piloté — piloté, ée 1. (pi lo té, tée) part. passé de piloter1. Garni de pilots. piloté, ée 2. (pi lo té, tée) part. passé de piloter2. Conduit par un pilote …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • pilotė — pilòtė 2 dkt …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • piloté — Piloté, [pilot]ée. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • pilote — (Del fr. ant. pilot). m. Madero rollizo armado frecuentemente de una punta de hierro, que se hinca en tierra para consolidar los cimientos …   Diccionario de la lengua española

  • Pilote — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Pilote », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot pilote d une manière général désigne une …   Wikipédia en Français

  • pilote — (pi lo t ) s. m. 1°   Marin qui a fait une étude particulière des côtes, des ports, des courants, des dangers qui avoisinent les abords de la terre, de l astronomie pratique, de l hydrographie, enfin de tout ce qui touche à la conduite du navire …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré